Déclaration Jordan Pothain, sélectionné aux J.O. ( journal « L’équipe » 18/06/21)

Jordan Pothain est un cérébral. C’est en soignant sa tête qu’il est redevenu nageur.

Il y a 3 mois, il sombrait au Golden Tour de Marseille en nageant le 200 en 1’51″02. Hier, à l’odyssée de Chartres, en finale du championnat de France, il s’est imposé en 1’46″93, son meilleur temps hors relais depuis 2016 !

Il s’offre par la même occasion son billet pour les jeux de Tokyo.

Après sa course, il déclare: « C’est dingue, je ne réalise pas trop encore » dit-il avant d’éclater en sanglots.

Je suis un peu sous le coup de l’émotion parce que je savais que je l’avais, mais c’est une belle récompense. Je savoure d’autant plus après tout ce qu’il s’est passé depuis Rio. J’ai douté vraiment fort à certains moments, plusieurs fois j’ai pensé arrêter parce que j’allais droit dans le mur et je ne trouvais pas de solution. Et finalement, l’abnégation a payé ».

Avec une hypnothérapeute et sa préparatrice mentale, Pothain a identifié ce qui le freinait ces dernières années et remis le plaisir au centre de son projet.

« J’avais associé beaucoup d’émotions négatives à tout ce qui m’était arrivé de positif, explique le nageur à propos des jeux de 2016. C’était des supers souvenirs en termes de performances mais j’ai mal vécu les choses et les attentes de la saison suivante. Peut-être que j’étais dans une espèce d’auto-sabotage en compétition pour ne pas revivre de belles perfs, parce que ça ne m’avait pas apporté du bon sur le plan affectif ».

Il semble désormais avoir retrouvé le niveau qu’il avait en 2016.

Laisser un commentaire