Neurosciences et préparation mentale

La quasi-totalité de notre activité est inconsciente (odeurs, positions objets, nos sentiments, ceux des autres, l’heure, les bruits, les douleurs, ect…).

En une seconde, nous avons 11 millions d’infos qui arrivent dans notre inconscient alors que seulement 50  maximum sont perçues par notre conscient. L’inconscient (self 2) traite environ 200 000 infos par sec alors que le conscient (self 1) 40.
En simultané, on parle de 4 à 7 pensées conscientes contre 10 à 15 000 inconscientes.
C’est notre inconscient qui prend les décisions mais qui les fait passer au conscient en lui donnant l’impression que c’est lui qui décide.

Il y a donc un décalage car self 2 est à la bonne vitesse, pas self 1. Si self 1 prend le contrôle, on ralentit et on n’est plus dans l’efficacité.
Les scanners montrent que le cerveau peut prendre ses décisions plus de 10 secondes avant qu’on ait l’impression de les prendre.

Il faut donc faire confiance à son inconscient, c’est le jeu interne le plus important (Tim Gallwey, The inner game).

Laisser un commentaire